Chapître 4 : Improvisation composition

Pour improviser ou pour composer, on commence par la construction d'un thème ou d'une mélodie dans une tonalité ou dans un mode d'une gamme.

Ce thème ou cette mélodie est choisie dans un style défini par un rythme avec des temps forts et faibles, des mesures binaires ou ternaires, une indication de tempo...

Pour rompre la monotonie, le thème pourra présenter une alternance entre tensions et repos, retards et broderies, modulations dans des tonalités voisines...

Ensuite, le thème ou la mélodie pourra subir des variations par certains changements de style, par des notes ajoutées dans le thème de base, par un changement de tonalité...

Enfin, la mélodie sera harmonisée à l'aide d'une suite d'accords (harmonisation verticale) ou en construisant des voix de basse, ténor, alto, la mélodie se situant en général sur la voix soprano (harmonisation horizontale ou contrepoint)

Pour les chansons, on utilise plutôt l'harmonisation verticale, tout en harmonisant les mouvements de la basse et du soprano.

Lien externe : youtube A chaque accord sa gamme pentatonique

Lien externe : youtube Improviser avec la gamme blues

Lien externe : youtube Improvisation sur un II V I

Lien externe : youtube Apprendre l'improvisation sur une grille blues

Lien externe : youtube La marche turque de Mozart

Improvisation Jazz

On choisit une couleur définie par une pentatonique mineure ou par sa gamme blues mineure obtenue en ajoutant la blue note à la pentatonique mineure.

Par exemple, la pentatonique de La mineur s'écrit a C D E G et la gamme blues associée est a C C# D E G

On remarque qu'une pentatonique est constituée par les 5 notes d'une gamme majeure ou mineure naturelle obtenues en retirant les 2 notes qui correspondent à l'intervalle du triton, ici les notes F et B

C'est cette abscence du triton qui donne la couleur de la pentatonique ou de la gamme blues, par rapport à une tonalité majeure ou mineure.

La main droite peut improviser en jouant un petit thème pour commencer, construit sur 3 ou 4 notes de la gamme blues, avec un rythme swing.

Le swing est caractérisé par une note faible et courte suivie d'une note longue et forte.

La main gauche jouera l'accord du degré I sous sa forme fondamentale, avec une descente chromatique de sa basse.

En La mineur, on aura Am/a Am/g# Am/g Am/f# Am/f

Quand la basse arrive sur la note du degré V, ici la note e, on jouera l'accord de septième de dominante, ici E/e7

On poursuivera l'improvisation en changeant de rythme et en étoffant le thème avec des notes supplémentaires de la gamme blues.

On peut ajouter des appogiatures, des tensions suivies de détentes, des changements de rythme...

Composer une chanson simplement

On commence en choisissant une suite d'accords simples d'une tonalité, comme, par exemple Gsus4 F C en Do majeur.

On crée une petite mélodie en utilisant les notes de la pentatoniquec d e g a que l'on joue avec la grille précédente.

Lien externe : youtube composer une musique romantique au piano facilement

Retour dans la table des matières

Retour dans la page index du site studyvox.free.fr