Ecouter, comprendre, exécuter

Certains élèves m'ont fait part de leurs impressions, en parcourant les premières pages de ce cours de guitare pour débutants.

Ils m'ont dit que les notations étaient compliquées, que les explications étaient trop techniques...

j'ai donc repris le contenu, pour le présenter sous une forme améliorée, qui donne une plus grande place aux illustrations sonores.

C'est la première étape : écouter

Ensuite, il faut pouvoir reconnaître ce que l'on a entendu, pour pouvoir en parler.

C'est la deuxième étape : comprendre

Enfin, il faut pouvoir reproduire les exemples sur son instrument.

C'est la troisième étape : exécuter

Je décris ces trois étapes dans le document sonore suivant, que vous pouvez écouter avant de lire la suite :

La méthode du cours de guitare pour débutant : Ecouter, comprendre, exécuter

Ecouter

Pour commencer, il faut écouter les documents sonores, en faisant abstraction des commentaires et remarques techniques, qui nuisent à une bonne reconnaissance des qualités musicales.

C'est ce qu'il se passe, par exemple, pour l'apprentissage des langues vivantes.

Par exemple, si vous connaissez le cours de Michel Thomas, pour l'apprentissage de l'anglais, vous aurez remarqué que ce qui fait sa réussite, c'est la forme de dialogue entre l'élève et le professeur

Son cours est entièrement vocal et l'écrit est relégué au second plan.

Il insiste plus sur les expressions que sur les mots du dictionnaire.

En effet, on peut tout seul apprendre des mots en anglais, ce n'est pas pour cela que l'on saura parler.

Il en va un peu de même avec la guitare d'accompagnement :

Ce n'est pas parce que l'on apprendra des accords par coeur, que l'on pourra exécuter correctement une suite d'accords.

Nous essayerons, dans ce cours, de donner des conseils sur l'enchaînement des accords, sur leurs renversements...plutôt que sur leur liste complète.

Il y a cependant une différence importante entre l'apprentissage de la musique et celui d'une langue vivante, c'est la compréhension desrègles de construction du langage.

Je veux dire que l'apprentissage d'une seconde langue utilise les connaissances acquises pour la langue maternelle.

Et Dieu sait combien est longue cette éducation !

Pour un débutant qui ne sait rien en musique, on ne peut pas lui expliquer la technique instrumentale, sans un minimum de terminologie, sinon il ne comprendra pas de quoi on parle.

C'est ce qui va rebuter l'élève, qui a très envie de jouer et pas du tout envie de se prendre la tête avec de la théorie.

On essayera donc de se limiter à l'essentiel pour se faire comprendre.

Comprendre

Un élève m'a dit :

Je veux apprendre la guitare pour jouer des blues, du rock, et ne me faites pas un cours de guitare classique, je ne le supporterai pas...

Il m'a fait ces remarques, après avoir constaté qu'il y avait, dès les tout premiers cours, des termes musicaux qu'il ne connaissait pas.

Je lui ai demandé si, quand on apprend à lire, on n'apprend uniquement pour lire des romans policiers !

Non, une fois que l'on sait lire, on peut choisir la lecture qui nous plait plus ou moins.

Il en est de même pour la musique, et j'ai besoin d'un support, comme pour la lecture des livres.

Ce support est difficile à introduire, surtout quand on n'a pas appris la lecture musicale, au moment où l'on apprend a lire.

La difficulté est encore augmentée, quand on doit se passer de l'écriture traditionnelle des partitions, ce qui est le cas pour les aveugles.

Pour bien comprendre, je prends l'exemple du chinois.

L'écriture du chinois repose sur les idéogrammes.

Il faut savoir en reconnaître plusieurs milliers, pour pouvoir lire correctement.

Pour les étrangers, les chinois aveugles...cela pose d'énormes difficultés.

Du temps de Mao, on a créé le pinyin, qui est un langage simple, qui repose sur quelques dizaines de signes, pour représenter (par assemblage) les idéogrammes.

Ce langage sert par exemple, pour le braille chinois.

Je vous proposerai une notation assez simple, qui remplacera l'écriture classique de la musique en noir, inaccessible aux aveugles.

Vous me direz qu'il existe le braille musical, mais il nécessite un matériel adapté et n'est bien sûr pas connu du grand public.

J'essayerai de me rapprocher le plus possible des notations anglo-saxonnes de la musique, qui ont l'avantage d'être assez condensées.

Exécuter

Mais je comprends fort bien que vous n'avez pas trop de temps à consacrer à la musique, et qu'il faudrait avoir assez rapidement des résultats !

Sinon, vous serez dégoutés et vous ne reviendrez plus me voir !

C'est pourquoi, les cours pourront être travaillé dans un ordre arbitraire.

J'essayerai, dans la mesure du possible, de vous faire exécuter une seule difficulté par cours, quitte à vous demander d'aller chercher des explications ailleurs.

Pour cela, le titre d'un cours mentionnera assez clairement la difficulté à travailler.

Mais assez de bla bla bla, au travail !

Retour dans la page d'accueil du cours de guitare

Terminez et retourner dans la page index du site studyvoxfree