Etude 6 : travail des qquartes et des quintes

Révision

Cours 4 : les renversements des intervalles

Dans les tonalités majeures et mineures, on trouve des quintes justes dans les triades de tous les modes, sauf pour le degré VII, pour lequel on trouve une quinte diminuée.

De même, on trouve des quartes justes, sauf pour le degré IV, pour lequel on trouve une quarte augmentée.

Quartes augmentées ou quintes diminuées

On ne confondra pas les intervalles de quarte augmentée et les quintes diminuées, qui, bien que correspondant à des intervalles de six demi-tons, ne sont pas remplis par des notes de même écart de la tonalité.

Par exemple, en Do majeur, la quarte augmentée [f b] est remplie avec les notes f g a b, tandis que la quinte diminuée [b f'] est remplie par les notes b c' d' e' f'.

On travaillera les mouvements pour lesquels une extrémité d'un intervalle de quarte ou de quinte se déplace d'un demi-ton, pour donner un intervalle de six demi-tons.

Ce sont les mouvements -Q Q+ +V et V-

On pourra alors envisager des mouvements contraires des extrémités de ces intervalles, qui les remplaceront par des tierces ou par des sixtes, comme par exemple :

Q+ donne -Q+2 et +V donne +V-2

L'écriture ci-dessus donne dans la tonalité de Do majeur, en partant de Q = [c f] et V = [c g] :

[c f#] donne [b g'] et [c# g] donne [d f]

On remarque les notes f# et c# qui sont étrangères à la tonalité de Do majeur

Ces mouvements sont des mouvements de transition, sans changement de ton, mais on peut aussi envisager des mouvements comme :

[c# g] donne [d f#]

Dans cet exemple, l'intervalle [c# g] peut être considéré comme la quinte diminuée de l'accord de La septième [a c#' e' g']

Dans l'étude préparatoire suivante, on enchaîne les accords C A7 Dm G7 C7M puis Cm C7 Fm Db7 F, qui font intervenir les accords de passage A7 et C7 qui contiennent les notes c# et E qui n'appartiennent pas à la tonalité courante :

Etude6_1.mp3 : travail de la suite C A7 Dm G7 C7M Cm C7 Fm Db F

Quintes augmentées ou sixtes mineures

L'intervalle V+ de quinte augmentée est un intervalle de 8 demi-tons, tout comme l'intervalle x de sixte mineure, renversement de la tierce majeure

On ne devra pas confondre ces deux intervalles, tout comme on ne devait pas confondre les intervalles de quarte augmentée et de quinte diminuée, bien que ces intervalles correspondent à un même nombre de demi-ton.

Par exemple, dans la tonalité de Do majeur, l'intervalle [c g#] est un intervalle de quinte augmentée , tandis que dans la tonalité de Do mineur, l'intervalle [c ab] est une sixte mineure.

La triade [c e g#] est un accord de quinte augmentée, tandis que la triade [c eb ab] est le premier renversement de La bémol majeur.

Dans une tonalité majeure, l'accord de quinte augmentée TT situé sur le degré I peut servir d'accord de passage vers le second renversement de l'accord majeur du degré IV.

On aura, par exemple, en Do majeur, [c e g#] suivi de [c f a].

Par contre, dans une tonalité mineure, l'accord obtenu en augmentant d'un demi-ton la quinte de l'accord mineur situé sur le degré I est le premier renversement tQ de l'accord majeur du degré VI, qui est un accord constitutif de la tonalité.

Dans l'exercice ci-dessous, on enchaîne les accords Cm Ab G G aug C C aug F D7 G7 C G# C

Etude6_2.mp3 : accord Cm Ab en Do mineur et accord de quinte augmentée en Do majeur

La substitution tritonique

Dans une gamme majeure, il n'y a qu'un seul triton dont le renversement est une quinte diminuée.

Par exemple, dans la gamme de Do majeur, le triton [f g a b] a pour renversement la quinte diminuée [b c' d' e' f']

On retrouve le triton dans l'accord de septième de dominante, entre sa septième et sa dixième et son renversement entre sa tierce et sa septième.

Dans la tonalité de Do majeur ou de Do mineur, c'est l'accord Sol7, qui s'écrit [g b d' f']

Comme le renversement d'un intervalle de 6 demi-tons est aussi un intervalle de 6 demi-tons, on voit que le triton d'une gamme majeure est la quinte diminuée de la gamme située 6 demi-tons au-dessus (ou au-dessous) du ton courant.

Réciproquement, la quinte diminuée d'une gamme majeure est le triton de la gamme majeure situé à 6 demi-tons du ton courant.

Pour Do majeur, le triton [f g a b] peut être rempli avec des notes de la gamme de Fa dièse majeur, pour donner [e# f# g# a# b] et la quinte diminuée [b c' d' e' f'] par [b c# d# e#]

On appelle cette substitution, la substitution tritonique.

Les accords de septième de dominantes Sol7 et Do dièse 7, séparés par 6 demi-tons, ont tous les deux en commun les notes f (ou eb) et b.

Pour passer de G7 = [g b d f] au deuxième renversement de C#7 = [g# c# e# b] on gardera l'intervalle [f b] fixe et on déplacera la quinte [g d'] vers la quarte [g# c#'] par mouvement contraire.

On remarque que la tonique du premier accord monte d'un demi-ton vers la quinte du second, et que sa quinte descend d'un demi-ton vers la tonique du second accord.

Pour les accords de septième de dominante sans leur quinte, on remarque qu'il suffit de monter (ou de descendre) la tonique d'un des deux accords de 6 demi-tons vers la tonique de l'autre accord, comme, par exemple, pour [g b f'] et [c# b e#']

On peut écrire Tv donne -6Tv = Xv

L'étude6_3.mp3 enchaîne les accords Do7 Fadièse7 Si7 Fa7 Sibémol7...

On garde l'intervalle [e bb] fixe pendant que la tonique de C7 monte d'un demi-ton vers la quinte C# de F#7 et on abaisse la quinte G de l'accord C7 vers la tonique f# de l'accord F#7.

On fait ensuite passer le triton [e a#] sur la sixte mineure [d# b] par mouvement contraire

Etude6_3.mp3 : enchaînement de C7 F#7 B#7...

Résumé

On a mis l'accent sur les intervalles de 6 demi-tons, qui peuvent être interprétés indifféremment comme des quintes augmentées ou comme des quintes diminuées dans des tonalités mineures ou majeures séparées par 6 demi-tons.

Les extrémités de l'intervalle correspondent à la quarte et à la septième de la tonalité courante, pour la quarte augmentée et par sa septième et sa onzième pour la quinte diminuée.

On résout la dissonnance de ces intervalle par mouvements contraires, vers les intervalles de tierce et de sixte obtenus en abaissant la quarte sur la tierce et en montant la septième sur l'octave, ou en montant la septième sur l'octave et en descendant la onzième sur la dixième.

L'étude6.mp3 ci-dessous montre comment enchaîner des tonalités majeures successives par mouvements chromatiques de 6 demi-tons à partir de la tonique du ton courant, pour construire l'accord de septième de dominante du ton situé à un demi-ton du ton de départ.

Etude6.mp3 : mouvement chromatique de 6 demi-tons et modulation par demi-ton

retour dans la table des matières des études pour piano

Terminez et retourner dans la page index du site studyvox.free.fr